GRAPPLING

C'est quoi le grappling ?

Voulez-vous savoir sur le grappling ? Ne cherchez plus ailleurs, notre boutique en ligne vous propose un guide complet qui vous permet de tout savoir sur ce sport de combat. En effet, il consiste à saisir, à tenir et à contrôler son adversaire debout pour le projeter au sol et pour tenter de le faire abandonner par le b...

C'est quoi le grappling ?

Voulez-vous savoir sur le grappling ? Ne cherchez plus ailleurs, notre boutique en ligne vous propose un guide complet qui vous permet de tout savoir sur ce sport de combat. En effet, il consiste à saisir, à tenir et à contrôler son adversaire debout pour le projeter au sol et pour tenter de le faire abandonner par le biais des techniques d’étranglement ou de luxation.

 

Grappling : définition et historique

Certains l’appellent « jiujitsu sans kimono », d’autres « NO GI ». Il est également surnommé « Submission Wrestling » ou encore « lutte grappling ». Dans tous les cas, il s’agit d’un sport de combat dans lequel les percussions sont interdites. D’ailleurs, c’est ce qui distingue un grappler, le pratiquant de grappling, à un « striker ». Ce dernier utilise des coups de pied et des coups de poing.

Il faut également savoir que le grappling peut être pratiqué debout (stand-up grappling) ou au sol (ground grappling). Toutefois, le combat au sol est le plus couramment désigné comme Grappling. D’ailleurs, c’est pour cette raison qu’on l’appelle souvent le « jiujitsu sans kimono ».

Il faut savoir que dans les années 90 où le combat debout s’est fait beaucoup parler de lui et où on ne jurait que par les percussions (coups de poing, de pied, de genou…), Royce Gracie a fait connaître le haut niveau du grappling en démontrant qu’il est possible de mettre son adversaire inoffensif lorsqu’il est mis au sol. C’est l’événement le plus marquant de l’histoire du grappling, car il s’est répandu dans le monde entier.

 

Les disciplines de grappling

Il faut noter qu’il existe plusieurs dispositifs issus du grappling. Les plus connus étant le jiu-jitsu brésilien, le judo, le sambo, le Shoot wrestling japonais et la lutte libre. Dans toutes ces disciplines, il existe deux objectifs : soit le grappler vient chercher la projection et le contrôle de son adversaire au sol, soit il cherche une technique d’étranglement ou une clé aux articulations pour le faire abandonner.

Dans tous les cas, il est possible de distinguer deux manières de pratiquer le grappling : avec ou sans Kimono. Lorsqu’il est pratiqué avec le Gi, le combat est souvent plus technique, le rythme du combat est souvent lent et la prise de kimono est très importante. En revanche, s’il s’agit d’un No Gi, le rythme devient plus rapide et le contrôle se fait majoritairement sur le corps.

 

Les Traditionnal Grapplers

La majorité des athlètes issus de cette catégorie sont des pratiquants du jiu-jitsu brésilien. C'est pourquoi ils appellent cet art le « jiujitsu sans kimono ». On considère le début des traditionnal grappleurs en 1993, période où Royce Gracie a démontré l’efficacité de ce sport de combat lors de l’UFC 1. Bien évidemment, il reste encore des purs pratiquants jusqu’à nos jours, mais l’arrivée des hybrid grapplers et submission wrestlers a rendu les Traditionnal Grapplers de plus en plus rares.

 

Les Hybrid Grapplers

En 1996, le jiujitsu sans kimono qui a été considéré comme le style de grappling ultime a commencé à perdre du terrain en raison de l’arrivée de l’Hybrid Grappling. Matt Hume et les frères Machados sont les premiers à démontrer qu’il faut compléter les connaissances de base en lutte grappling avec du clinch, du shoot, du takedown, ou encore du sprawl. Ainsi, la différence du Traditionnal Grappler et du Hybrid Grappler réside dans le fait que le premier attend que son adversaire fasse une erreur pour en profiter et pour tenter une soumission. Quant au second, il utilise le même principe de base du grappling, mais avec plus d’agressivité et d’adaptation.

 

Les Submission Wrestlers

Il s’agit ici des pratiquants de la lutte de soumission qui ont fait leur apparition avec les Hybrid Grapplers. En effet, ils étaient nombreux à entrer dans le MMA et le constat était le même : bien qu’ils soient tous puissants, ils ne disposent pas les techniques nécessaires pour finir un combat. Ainsi, les Submission Wrestlers privilégient le ground and pound, une technique consistant à éviter les soumissions en retournant rapidement en position debout lorsqu’ils sont au sol.

 

Nous sommes une boutique en ligne qui propose un large choix d’équipements pour No GI. Ils respectent tous les critères imposés par la Fédération Internationale de Lutte Amateur (FILA). Si vous souhaitez débuter en lutte grappling ou en Hybrid Grappling, n’hésitez pas à consulter nos offres, des rashguards de JJB et short de JJB. Idem si vous êtes un combattant expérimenté, vous pouvez retrouver l’équipement qu’il vous faut sur notre site !

Détails

GRAPPLING Il y a 23 produits.

Résultats 1 - 23 sur 23.
Résultats 1 - 23 sur 23.